Free Mobile : un smartphone 4G 700 MHz à moins de 200 euros débarque dans la boutique en ligne

Un mois après s’être invité pour la première fois au catalogue de Free Mobile avec son 1 Plus, Nokia récidive. La boutique en ligne de l’opérateur propose désormais le Nokia 4.2, un modèle également compatible avec la bande de fréquence 700 MHz. 

Plusieurs possibilités s’offrent à vous. Free Mobile commercialise le Nokia 4.2  à 189 euros en achat comptant. Mais pas seulement puisque l’on peut aussi l’acquérir en 4 fois sans frais, soit 48€ à la commande puis 3 fois 47€. A noter que celui-ci est proposé également en 24 fois sans frais, autrement dit  69€ à la commande puis 24 fois 5€ sans frais.

 

Dans le détail, le Nokia 4.0 embarque un processeur Qualcomm Snapdragon Octa Core 1.95Ghz, un écran TFT 5,7 pouces,18.73 Go de stockage après installation extensible à 400 Go, une camera principale de 13 Mpxls et frontale de 8 Mpxls, une batterie 3000 mAh et une ROM Android 9.0 Pie. Notez qu’il est compatible 4G (catégorie 4, jusqu’à 150 Mbit/s en réception) et qu’il gère la B28 (700 MHz). De quoi peut-être contenter des abonnés Free Mobile.

Commentaires

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour , avant poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Cinq consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant le contenu de l'article, pour nous signaler une erreur, une faute d'orthographe, une omission, merci de nous contacter exclusivement par ce formulaire.
  • Relisez-vous, n'abusez pas des majuscules et profitez de l'aide du navigateur en activant la correction orthographique